Pour faire un film, ça prend le Plateau

12 mois déjà  •  PAR  •  2 Commentaires

On pourrait penser que le montage d’un film sur le Saint-Laurent marin, ça doit se faire sur la Côte-Nord. Vu que c’est là que le travail de terrain s’est fait.  Erreur!  Ça se fait sur la Plateau. Bien sûr!

On pourrait penser aussi que ça peut se faire sans trop d’efforts des réalisateurs.  Erreur une deuxième fois! Car les réalisateurs se doivent d’appuyer la monteuse de toutes les énergies qu’il leur reste.  Et c’est ce qu’on fait.  Du mieux qu’on le peut je dirais.  Pour ce faire, ces jours-ci, on revoit toutes les séquences-surface filmées l’été dernier.  Et il y en a plusieurs, c’est peu de le dire!

Près de 200 plongées (ok, ok, en deux étés, pis ok, ok, on a déjà terminé le visionnement des séquences sous-marines). Près de 100 jours de tournage (ok, ok en deux étés).  Ça donne des heures de séquence à visionner.  Dans notre petit bureau donnant sur le Plateau.

C’est le fun!  Parce que ça nous permet de tout revoir notre été qui me manque déjà (ok, ok, les deux étés).  Je me revois sous l’eau.  Avec tous ces animaux spectaculaires. Ça, c’est le bout trippant de l’opération.  Vous l’imaginez, pas vrai!?

Ce qui me dérange davantage, par contre, c’est que ça me permet aussi de me voir dans toutes sortes de situations en train de parler à l’un ou à l’autre.  Le problème, ce ne sont évidemment pas les situations. Ni les gens à qui je parle. Le problème, c’est plutôt moi en train de raconter trop souvent les mêmes mautadites histoires…Au début, je trouvais ça drôle.  Mais après des heures…

J’ai beau m’aimer malgré tout n’en demeure pas moins que je commence à me taper sur les nerfs.  Avec toutes mes histoires que je connais maintenant par coeur…  Heureusement, il ne restera pas grand chose de tous mes radotages dans le film !  45 minutes obligent! Vous n’en souffrirez donc pas, je vous le promets!

Mais encore plus heureusement est le fait que Geneviève soit d’une efficacité redoutable.  Disciplinée et efficace, elle est. Elle visionne et repère comme nul autre! Si je me considère plus performant en amont d’un projet, et sous l’eau dans le cas de celui-ci, Geneviève est talentueuse dans toutes les facettes du jeu.  C’est l’étape du montage qui pourra lui dire merci!  Et je lui dis merci pour son assiduité redoutable en cette étape du montage!

Pendant que nous étions en train de revoir toutes ces heures de tournage et que je jouais plus avec mon nouveau dolly miniature qu’autre chose (à voir dans la vidéo), nous avons reçu une super bonne nouvelle.  Nous avons désormais une équipe professionnelle qui s’occupera de la musique du film et du montage sonore!  Adieu, donc, la musique en canne qu’on achète sur le net!!!!  Bon sang que je suis content!

Pour un aperçu de nos palpitantes journées de visionnage, c’est par ici:

 

Abonnez-vous pour recevoir les derniers billets

Commentaires 2

  1. Gilles Cloutier
    Bon courage!
    • Patrick Bourgeois
      Merci!!

Soumettre un commentaire