Plie canadienne

La plie canadienne est régulièrement rencontrée par les plongeurs s’adonnant à leur sport en Haute-Gaspésie.  La taille moyenne de ce poisson dépasse rarement les 60 centimètres.  En moyenne, les individus affichent davantage 45 centimètres de longueur.

La plie se confond fort efficacement dans son environnement grâce au phénomène dit du mimétisme. C’est un poisson plat qui a les yeux du côté droit du corps.  Il s’agit ici d’une façon de distinguer les poissons plats entre eux.

La plie canadienne consomme des vers, des mollusques et des petits poissons.  Elle se retrouve dans l’estomac de grosses morues, de flétans et du requin du Groenland.

En hiver, la plie migre vers des eaux un peu plus chaudes que celles que l’on retrouve dans le St-Laurent.  Le frai a lieu au printemps.  La plie pond entre 250 000 et 1 500 000 d’œufs.  Les alevins ne sont pas plats.  Ils prendront cette forme en vieillissant.  La plie peut vivre jusqu’à 25 ans.

Ce poisson apprécie particulièrement les fonds de sable jusqu’à environ 200 mètres de profondeur.  Mais il est également possible de l’apercevoir bien dissimulé parmi les champs de laminaires.