Suivre les baleines bleues

2 années déjà  •  PAR  •  0 Commentaires

Afin de bien protéger les animaux marins, il importe tout d’abord de découvrir les endroits qu’ils fréquentent.  C’est pourquoi les chercheurs posent des balises sur les baleines bleues, notamment.

La baleine bleue est une espèce en péril.  Il en resterait seulement 250 en Atlantique nord.

L’été dernier, j’ai rencontré Richard Sears, directeur du centre d’étude sur les mammifères marins de Mingan.  Il me disait que la baleine bleue fréquentant les eaux du Saint-Laurent ne se reproduit à peu près plus.  On ignore pourquoi.  Ses tissus contiennent également beaucoup plus de traces de polluants que ses congénères fréquentant les eaux des Açores.

 

Soumettre un commentaire